Les 7 erreurs

Qu'il est difficile  de résister au regard implorant de mes pods lorsque je grignote un petit truc ou, lorsque je suis à table !

Il leur est tellement facile de me rendre coupable. Le fait de manger, alors que leurs yeux me supplient de leur céder ma part, devient alors un acte  totalement  criminel !!

Mais, sous prétexte de faire plaisir à l'un de mes  chien, je peux commettre des erreurs diététiques, et certaines d’entre elles peuvent mettre sa vie en danger...

Voici donc les 7 erreurs à ne PLUS commettre



1- Ne donnez plus vos restes de table !


Votre régime alimentaire est inadapté pour un chien. Lui donner des graisses cuites (viandes, plats en sauce, charcuteries, etc.), c’est l’exposer à des problèmes cardiovasculaires et à une obésité. Ne donnez pas plus d’une récompense alimentaire par jour : les calories apportées par les friandises doivent être déduites de la ration journalière de votre ami. C’est pourquoi il ne faut pas en abuser. Evitez celles qui sont riches en graisses et en sucres. Donnez plutôt un bout de fromage en dehors des repas.



2- Donnez des os en peau de buffle, mais pas de vrais os :


On ne compte plus le nombre de chiens qui sont décédés pour ne pas avoir digéré de vrais os. S’il n’en a pas l’habitude, inutile de commencer à lui en donner : préférez lies os en peau de buffle, sansdanger, qui ont en plus le mérite de “nettoyer” ses dents.



3- Ne donnez ni pain, ni pomme de terre du fait de la présence d’amidon :


Les chiens ne digèrent pas du tout l’amidon qui peut leur donner des diarrhées. Si vous lui apportez une alimentation traditionnelle, faites bien cuire votre riz et ensuite, rincez-le longuement pour éliminer un maximum d’amidon. Pour bien faire, il lui faut 30 % de viande crue, 35 % de riz bien cuit (ou de céréales), 25 % de légumes, 10 % de graisses végétales et de complément vitaminique.



4- Laissez tomber les produits bas de gamme :


Lisez bien les étiquettes avant d’acheter des croquettes ou des pâtés. S’il y a moins de 14 % de protéines et plus de 10 % de graisses, c’est que le produit est très bas de gamme. Certes, il n’est pas très cher au départ, mais si votre ami est malade en raison d’une alimentation inadaptée, cela vous coûtera bien plus cher au final !



5- Ne variez pas ses menus :


Le chien ne possède qu’un petit stock d’enzymes car dans la nature, il mange presque toujours la même chose. Si vous variez ses menus, non seulement vous risquez de le rendre difficile, mais en plus, vous l’exposez à des troubles du transit (diarrhées). Et n’oubliez pas de lui mettre de l’eau fraîche et propre à volonté !



6- Diminuez sa ration si votre animal est stérilisé :


Une fois votre animal stérilisé, il vous faut diminuer sa ration d’environ un tiers sous peine de prise de poids. Si votre ami travaille beaucoup, vous pouvez lui donner 10 à 20 % de plus que pour un chien sédentaire (et même davantage si votre chien fait des courses de traîneaux par exemple) !



7- Ne le faites pas manger avant une sortie ou un exercice physique :



Surtout si votre chien pèse plus de 10 kilos, il risquerait de faire une torsion d’estomac. Donnez lui plutôt à manger le soir, avant qu’il aille se coucher.



Pas de changement brutal de régime !


Quand votre chien reçoit une alimentation qui lui convient, il est en forme et fait une selle normale par jour. Surtout, n’en changez plus ! Et si votre vétérinaire lui a prescrit un régime diététique particulier pour une allergie, une insuffisance cardiaque ou rénale, un surpoids, etc., ne le stoppez pas sans lui en parler au préalable. Même si votre animal semble aller mieux, le simple fait d’arrêter brutalement son régime pourrait aggraver son problème...

IMGP1659

3 Pods à table......