Justice pour les animaux de Montflanquin

L'élevage mentionné ci dessous a obtenu plusieurs prix de championnat du monde Podenco tout en étant dans une situation irrégulière. Plusieurs saisies de chiens (retirés dans des états pitoyables) ont eu lieu par des services vétérinaires, la DSV. Des actes de maltraitance ont été enregistrés, des cadavres de chiens ont été découverts, etc....etc.....Tout ceci sous l'œil des juges du monde cynophile, bien au courant de la situation, et pourtant complètement apathiques.

Maintenant qu'elle a été délesté de son "stock" (oui, puisque pour elle les chiens ne sont qu'une marchandise), la propriétaire de cet élevage réserve de nouveau des chiots podenco, à d'autres éleveurs, afin de recommencer son activité apparemment très lucrative. Ces chiots seront condamnés à une vie de souffrance, de faim, de misère et ça, tout le monde le sait même le vendeur des chiots, qui s'en lave les mains tant que l'argent de cette vente rentre dans sa caisse !!

Et nous sommes en France.....Quelle honte !!!

Il est donc urgent de signer cette pétition, de la diffuser en masse afin que (peut-être) ces futurs bébés podencos n'aillent pas dans cet enfer mais aussi pour que justice soit rendu à mon Almera ( qui vient de cet élevage), à Vamba, Vera,  Harmonie....et à bien trop d'autres podencos sortis in-extrémis de ce maudit endroit, pour que justice soit rendue à tous ces pauvres chiens issus de cet élevage et marqués à vie mais aussi pour tous ceux qui n’ont pas eu cette chance, ceux retrouvés brulés sur les lieux, ceux qui ont du être endormis sur place tellement ils étaient mal en point, ceux qui ne voit en l’humain que douleur et souffrance, ceux qui ne connaitront jamais la sérénité d’être enfin heureux, ceux qui.................................

Grand Almera magnifique

Almera aujourd'hui

 

Le 31 Octobre 2012, nous avons attiré l’attention du Président de la Fédération Internationale de Cynophilie sur le cas de l’élevage sus-nommé qui a obtenu au cours des années passés de nombreux prix, notamment le premier prix de championnat du Monde Podenco Canario à Helsinki en 2010.
Dernier prix en date avec un podenco canario squelettique :
Championnat de France de conformité au standard, Metz, 6 au 8 Juillet 2012.
http://www.scc.asso.fr/Samedi,526

Devant la situation non régulière de cet élevage sous le coup de procédures administratives et judiciaires répétées depuis de longues années, devant l’arrêté de fermeture rédigé le 14 Septembre 2012 par la Préfecture d’Agen énumérant les manquements aux normes environnementales et sanitaires et du respect du bien-être animal,

A.    Nous demandons que le propriétaire de cet élevage n’ait plus le droit :
-        de détenir sur le lieu dit des animaux à titre personnel ou professionnel, fussent-ils d’un membre de sa famille ;
-        d’exercer de manière définitive toute activité en relation avec des animaux, quelle qu’elle soit ;
-        d’enregistrer d’animaux à la S.C.C. et dans des expositions sous son affixe actuel, son ancien affixe ou tout autre affixe qui pourrait être créé à l’avenir.

B. Nous demandons que tous les prix obtenus depuis 2008, date d’enlèvement d’animaux dont certains n’ont pu être sauvés par les refuges qui les avaient hébergés, cf. Refuge de CAUBEYRE, dans des conditions d’exercice illégal d’élevage canin, soient retirés par la SOCIETE CENTRALE CANINE.

C. Nous demandons de plus que tous les chiens soient précisément répertoriés, inclus les manquants, chiens relevés au nombre de 95 sur le site courant été 2011 et réduits à 55 courant Octobre 2012 lors de la saisie de la D.S.V. Nous voulons savoir précisément ce que sont devenus les 40 chiens et lévriers disparus en un an.

Pour complément d’information :
ARRETE DE SUSPENSION D’ACTIVITE n° 97-1718 du 19 Juin 1997

http://www.ladepeche.fr/article/2012/09/08/1435257-le-laussou-un-elevage-canon-sous-surveillance.html

ARRETE DE SUSPENSION D’ACTIVITE n° 2011335-0002 du 1ER DECEMBRE 2011


ARRETE DE FERMETURE SEPTEMBRE 2012
http://www.aquitaine.territorial.gouv.fr/actes3/web/acte.php?aid=31668
Arrêté n°2012258-0001 publié au Recueil Normal n°102 le 01/10/2012
Arrêté portant fermeture de l'élevage de Mme FONVIEILLE en application de l'article L514-2 du code de l'environnement sur les ICPE
Signataire : Le Préfet de Lot-et-Garonne
Date de signature : 14 Septembre 2012
http://www.aquitaine.territorial.gouv.fr/actes3/files/fichieracte24719.pdf

SAISIE APRES FERMETURE PAR LA FONDATION TRENTE MILLIONS D’AMIS :
http://www.30millionsdamis.fr/acces-special/actualites/detail/article/5297-56-chiens-retires-dun-elevage-au-profit-de-la-fondation.html
Extrait :
Cadavres d’animaux brûlés
Les chiens - des caniches, dalmatiens, lévriers podencos et polonais, bergers Tervuren, cockers et bouviers australiens - vivaient sans eau ni nourriture, enfermés dans des box, dans l’obscurité. Le sol était recouvert de souillures et les animaux n’avaient pas accès à l’extérieur, alors que la propriété était pourtant entourée d’un terrain.
Les autorités suivaient ce dossier depuis plusieurs mois. En décembre 2011, un premier procès-verbal mentionnait déjà de graves dysfonctionnements : locaux très dégradés, absence de parc d'ébat, nombreux déchets… et surtout découverte d’animaux morts brûlés sur la propriété. Deux ans plus tôt, près de 70 chiens avaient déjà été retirés et confiés à des structures d’accueil de la région lyonnaise. Par la suite, deux contrôles effectués en février et en juillet 2012 ont déclenché cette nouvelle opération.
Familles d’accueil
Cette éleveuse professionnelle d’une cinquantaine d’années devra répondre d’actes d’abandon devant le tribunal de grande instance d’Agen (47). La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile dans ce dossier, espère une confiscation définitive des chiens et une interdiction totale d’exercer une profession en lien avec les animaux. » 30 Millions d’Amis

dsc02415
Almera, quelques semaines après être sorti de cet élevage

 

SIGNEZ LA PETITION ICI : https://www.lapetition.be/en-ligne/Justice-pour-les-animaux-de-montflanquin-12282.html

ou : https://12282.lapetition.be